Reportages divers
15
Mai
2017

[Publié à l’origine dans La Pieuvre du Midi N°50]

Lao-Tseu l'a dit : il faut trouver la voie.

La voie verte, ça compte ?

Non parce qu'il n'y a quasiment pas une semaine où nos pas ne nous y mènent point, en particulier la délicieuse portion de forêt à partir de Lamalou-les-Bains. Après un long virage ensuite, la sortie du Poujol-sur-Orb réserve une vue splendide sur le Caroux, et Colombières et sa tour séculaire qui ravissent les yeux ! Bien luné, on peut tirer jusqu'à Saint-Martin-de-l’Arçon, Mons-La-Trivalle ou même Olargues.

Pour rappel, la voie Passapaïs, calquée sur l'ancienne voie ferrée, relie quasiment (les travaux du départ de la gare sont encore pour le futur) Bédarieux à Mazamet, soit soixante-quinze bornes de voie piétonne ponctuées par des espaces de jeu, de sport ou détente avec en bande originale les oiseaux volubiles en ce moment voire, au crépuscule, les grenouilles d'une mare que seuls connaissent les habitués. Enfin, quand les bruyants pollueurs imbéciles à deux roues ne se décident pas à déchaîner les enfers sur les malheureux chemins voisins aux frais de papa-maman bien sûr.

Malgré les efforts de malotrus prenant visiblement plaisir à consteller la nature de déchets divers sur leur passage (on note la tragique absence de poubelles), le lieu est génial pour marcher, courir, pédaler et est à conseiller à quiconque veut se retrouver avec lui-même et faire marcher un corps souvent ramolli par les flemmes et les écrans. Et les enfants sont ravis, un fois le rythme pris.

http://www.voiesvertes-hautlanguedoc.fr/

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !