Une petite contribution ?

26
Mai
2021

Bon alors déjà soyons clair :

dans la vie c'est un petit peu facile de se faire des amis quand on les couvre de friandises. Copain Moineau s'est ainsi vu ce matin confier la « tâche », ô combien réjouissante pour ses congénères et lui, de bouffer des tonnes de pain intelligemment jetées au pied d’un lampadaire voisin.

Mais le petit jeu que ce petit salopiaud joue est par contre très agaçant quand tapi on attend patiemment, très patiemment, qu'il soit concentré pour commettre un horrible forfait gastronomique. Il se tire toutes les trente secondes, on tourne la tête un quart de seconde et hop il est déjà revenu, merci pour le torticolis et la légère impression d'être Sylvestre à l’éternelle poursuite de son Titi de malheur !

Puisque c'est comme ça, je retourne me coucher.

Un chat ne devrait jamais se lever puisque ses serviteurs s'empressent toujours de venir le nourrir, miaaaaaaaah…

Les mots-clés :