Une petite contribution ?

01
Jui
2021

Le vent pousse au cul les nuages pourtant venus en force afin que le gris domine,

on se demande si complot météo il n'y a pas car au gris du jour succède mystérieusement un franc soleil en fin d'après-midi, juste de quoi avoir envie de pleurer quand on abaisse les rideaux roulants vers vingt-et-une heures : quand il faut se forcer au repos, on a envie de sortir et marcher vingt bornes pour profiter des moments magiques quand les oiseaux aiguillonnés par les éclosions de petits machins volants appétissants, donnent de la voix comme autant de Brian Johnson déchaînés.

Ah non ! Pas un chanteur, pas du rock, pas de concert, ah vils tortionnaires à plumes !

Et le matin voilà que ça continue : Abdallah Balthazar Chaminouh, l'auguste greffier de la maison, mais aussi Zézette, la jolie chatte caféphobe et ex-poubellophile aux oreilles délicatement poilues, ou encore Maigriot, l'orange filiforme de la rue des Crados, tous semblent excités par le manège des emplumés qui pourraient, s'ils se dévouaient, faire office de petit-déjeuner ! Ah mesdames, messieurs, il n'y a plus de respect, il n'y a plus d'entraide, où va le monde ?

Heureux soit l'homme qui n'a qu'à rentrer se mettre à bosser. Si l'envie lui prend à un moment, il croquera une pomme ou un bout de pain, Bastet, priez pour nous que la journée passe vite jusqu'au délicieux sachet de pâtées avec icelle sa gelée de rêve, ça gargouille déjà chat-creux-bleu !

Les mots-clés :