Chroniques CD
11
Oct
2002

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Voici un album bien chaotique quand on veut se mettre en quête de metal extrême mexicain,

CENTOTAPH se situant au strict carrefour des death et thrash metal les plus sauvages  possibles, option mélodie en sus. Sauf que la chose se révèle très linéaire à la longue et cet horrible son de grosse caisse n’arrangera rien, dommage. Alors bien sûr que ça joue très bien et que CENOTAPH ne mérite tout de même pas l’indifférence générale, le groupe est d’ailleurs un vétéran dans son pays avec sa naissance à la fin des années 80, mais il ne rencontrera jamais vraiment de succès malgré ses nombreuses sorties. D’ailleurs Saga belica sera son (quatrième et) dernier album, R. I. P.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

death black metal australia