Une petite contribution ?

Le guide du Kroût'Hard
09
Jui
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Ne pas mourir idiot a été une décision prise il y a déjà fort longtemps

donc quand nous avons vu que la marque Ricard commençait à se lancer sur d'autres déclinaisons de son produit-phare, nous nous sommes presque précipités pour déguster la chose qui, nous citons, « est élaboré avec de l'anis issu de plantes fraîches », on nous annonçait même un breuvage « frais et subtil ».

Au premier coup d'œil, la couleur nous apparaît moins épaisse et foncée que celle de la boisson habituelle, est-ce que le goût va s'en ressentir ? C’est ce que nous allons voir tout de suite : à la vôtre !

À signaler d’entrée un nez de Stoptou - c’est en tout cas ce qui nous passe par le crâne - et côté plante, c'est clairement le fenouil sauvage qui se manifeste sur le palais à la première dégustation pour un goût effectivement beaucoup moins prononcé que le pastis classique, un coup à attirer chez soi des hordes de petits escargots blancs qui adorent grimper sur et squatter la plante susnommée dans nos souvenirs de mazet dans la garrigue.

45%

Les mots-clés :