Une petite contribution ?

Documentaire
07
Nov
2015

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Gueule de bois, casquette en plomb, mâchoire de marbre ou d’acajou, xylostome…

Il existe ainsi maintes expressions parfois imagées, souvent poétiques, pour désigner l’état nauséeux suivant d’excessives libations. La diversité de cette terminologie répond à celle des remèdes supposés faire cesser ce malaise.


Cet essai de « xylostomothérapie » se divise ainsi en plusieurs parties et autant d’étapes sur la voie de l’ivresse : avant, pendant, après et ensuite. Avant, certains préconisent l’usage de divers talismans contre l’imminence de la gueule de bois, l’auteur en liste quelques-uns, non sans humour et érudition, c’est pendant que l’on se doit d’user de stratagèmes pour limiter les dégâts (en mangeant, en rusant tant que c’est encore possible…) mais après, l’état imbriaque arrivé, achtung car il faut passer aux recettes de grands-mères, du mal par le mal aux infusions en passant par d’autres tactiques allant jusqu’à faire intervenir pot de fleur ou draps…!

On se marre souvent à la lecture, l’auteur n’en mentionne pas moins l’alcoolisme et ses tracas, ce possible et malheureux ensuite, ne croyez donc pas qu’on ne fait ici qu’apprendre en s’amusant, Orlando de Rudder rappelle ainsi la nocivité de l’alcool, aussi meurtrier que les drogues qui sont elles pour la plupart illicites alors qu’on peut acheter de la picole à peu près tous les deux mètres. De toute façon, « il semblerait que l’humanité, lorsqu’elle invente un superflu, tende à se nuire » pas vrai ?

Ce n’est pas pour autant qu’abstinence forcée et ligues de vertu sont salvatrices puisque cachant souvent une morale vaseusement politique au travers de laquelle le rôle, voire dans certaines sociétés la présence nécessaire de l’alcool sont niés, souvent très hypocritement qui plus est. Un débat complexe et donc, forcément, passionnant. On en discute…autour d’un verre ?

93 pages, 2 €
ISBN : 2290349267

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

pyrenean death thrash metal split vinyle hypokras
rose tatoo hard rock rock australie vinyle