Chroniques CD
06
Sep
2003

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Écrit à l’origine pour le zine mort-né Grabüge]

La démo Sermons of impurity (2001) 1 promettait un beau boxon à suivre, et cet album est une putain de tuerie de death / black metal avec un chanteur infernal et des musiciens doués, qui plus est venus de France !

Certains titres sont de vrais pains dans la gueule comme les terribles Dead and devoted, Purified in hellfire ou Thorntorment the impaled. Je suis de plus très heureux de les voir signés sur un « gros » label tel que Xtreem parce qu'ils le méritent vraiment, croyez-moi !

Si vous vous sentez le besoin de vous faire proprement botter le cul par une infâme horde satanique des plus bruyante, vous savez ce qui vous reste à faire !

1 voir VORKREIST [Fra] Sermons of impurity (Autoprod) 2001.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

heavy metal rock progressif cd usa
metal instrumental progressif cinematique cd