Une petite contribution ?

Le guide du Kroût'Hard
01
Oct
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

iron maiden bière saké dégustation

Soyons clair dès le départ : IRON MAIDEN aurait choisi de commettre un truc arôme concombre ou - l’ennemi ultime - brocoli, on en aurait bu des caisses !

Il se trouve cependant que le nez de cette bière est bien frais (une bière qui sent la bière est toujours la bienvenue à la maison après toutes ces tentatives diverses et variées d'aromatisation, de double, triple ou décuple fermentations à la noix), une bière de printemps qui ravit les papilles par sa légèreté et cette blondeur délicate nullement troublée par le ballet sympathique des bulles vers le haut.

Le samouraï hérité du héros Musashi mais aussi un peu de notre fidèle ami Mishima a fière allure sur cette bouteille, loué soit cinquante milliards de fois son créateur Derek Riggs, le seule et unique dessinateur de la Vierge de Fer malgré les successeurs qu'il a eu avec les années, on est juste totalement sous le choc de la joie que procure toujours une trouvaille en rapport avec notre fanatisme pour le groupe britannique le plus grand, le plus fort, le plus merveilleux de tous les calmants de la terre : IRON MAIDEN !

4.8° avec une note de saké, of corpse, encore une idée de Bruce Dickinson, personellement impliqué dans la conception de ce breuvage aux côté de Martyn Week, brasseur en chef de Robinsons mais aussi d’un fan du groupe, propriétaire de la brasserie Okunomatsu Saké à Fukushima (tout s’explique !).

Chouette initiative pour les fans et les amateurs de binouze, yeeehaaah !

Et UP THE IRONS FOREVER !!

Les mots-clés :