Chroniques CD
04
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

iron maiden heavy metal cd

C'est marrant comme cet album pourtant plus proche de ce que l'on préfère chez IRON MAIDEN a pu demander comme temps pour l'apprivoiser.

Pourtant tout est là : des morceaux rapides aux pièces plus « progressives » dans un sens, mais à des années-lumière des excès entre guillemets des deux albums précédents 1. Certes, Adrian Smith ne fait plus partie de l'équipe mais son remplaçant Jannick Gers fait son possible pour creuser son trou bien qu'il ne soit crédité sur aucun des morceaux. Peut-être faut-il qu'il fasse ses preuves avant de proposer quelque chose, une bonne partie des morceaux était certainement déjà composée à son arrivée puisque Steve Harris l'inépuisable ne s'arrête jamais de bosser. Bruce Dickinson est très en forme, le reste du groupe livre une belle prestation bien qu'on s'étonne qu’un seul des morceaux ne dépasse ici les cinq minutes (l'excellent Mother Russia, heavy-demment signé Steve Harris). Le groupe a choisi de resserrer les rangs et d'aller droit à l'essentiel, ce qu'il parvient à faire sans montrer toutefois le génie qui habite toute la discographie de la décennie précédente.

Personnellement on a toujours bien aimé cet album mésestimé, bien plus que celui qui arrivera deux ans plus tard, Fear of the dark.

1 afin de lire plein d’autres chroniques à l’occasion, clique juste sur les noms en rouge.

Pressage hollandais, écritures en noir.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

blues rock soul hard funk cd
punk rock france les sheriff cd