Chroniques vinyles
17
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

iron maiden heavy metal vinyle

Si l’on dit souvent que le premier album éponyme de MAIDEN est le meilleur,

j’ai pour ma part un léger faible pour Killers qui se montre plus sombre et parfois plus agressif... Et puis qui pourrait faire l’impasse sur des titres comme KillersGengis KhanWrathchild ou Prodigal son ? Je me demande souvent si MAIDEN serait partant pour rejouer ce dernier en concert... Comme toujours Derek Riggs s’est occupé de la pochette et pond encore une fois un superbe Eddie, malfaisant au possible (je revois encore la tête de mes vieux quand j’ai acheté cet album, le premier d’une très longue série, ah !) ! C’est aussi le dernier disque avec Paul Di Anno dont les sautes d’humeur, l’alcoolisme et la toxicomanie notoires vont le pousser vers la porte... Dommage, car ce type était un grand (et continue, bon gré mal gré...).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

heavy metal progressif concert reportage
sodom german speed thrash metal cd