Chroniques CD
23
Déc
2009

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Les crânes des faibles, à part un hypothétique renforcement au kevlar de toute façon dérisoire,

ne résisteront sûrement pas à cet album des bordelais de WITHDRAWN. Les deux démos précédentes étaient prometteuses, Skulls enfonce logiquement le clou. En effet en lieu et place d’un death brutal et sombre sans concession, le groupe propose désormais un intense mix de death mais aussi de black (suédois) et de thrash, n’hésite pas à instiller de la mélodie et à varier les coups dans ce délicieux combat permanent entre compositions et auditeur.

Contrairement à nombre de groupes brutaux pour le plaisir de l’être, on suivra ici sans ennui le fil des morceaux et on rêvera aussi de leur retranscription en public forcément castagneuse, surtout quand comme moi on a déjà vu les frangins Helwin & co. fouler la scène et envoyer la tuerie. Des techniciens en haut du panier, des compositeurs doués, des personnages que l’on sent vrais, tout ce que je demande quand je pose des ronds sur la table et repars avec un disque.

Un petit bémol, vous croyez quand même pas échapper au coup de règle sur les doigts quand même non ? Le petit plus apporté par les paroles intelligentes et ciselées sur la deuxième démo est occulté par cette version promo qui ne comporte cette fois pas les textes dont j’aurais bien capturé l’essence. Gros son, design réussi, on espèrera un succès pour un travail de groupe qui le mérite sans nul doute.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

cronenberg horreur sf film rage épidémie