Une petite contribution ?

Chroniques concerts
22
Jui
2021

Organisée par l'association Notes à d’Oc avec la participation de la mairie du village, la Fête de la musique 2021 a bien eu lieu à Cessenon et on est enchanté de s’y être trouvé !

Cinq heures et des bananes, point de mobylettes à contempler (elles arriveront plus tard), mais des chaises, aïe, c’est vrai que les consignes d’organisation sont draconiennes, et puis crac, notre allergie à Bob Marley nous soumet à rude épreuve alors malgré la vue agréable sur une chouette friterie à l'ancienne (un sandwich sans viande la prochaine fois ce serait cool avec ces divins fragments de patate), et après avoir assisté discrètement et gratuitement au décompte des votes et votants parmi un cercle d'intéressés (rien à voir, heavy-demment, avec les chiffres science-fictionnels délivrés par le journal du quartier), un aller-retour à la maison s'impose. La pluie venue mettre la pagaille à l’heure des balances puis de l’ouverture des hostilités ne nous stoppera pas. À toute !

Hop, débouler pour trouver une table inoccupée et même pouvoir garder une place pour les copains Claudie et Fred (GOULAMAS’K) est mission accomplie, dommage que nous ayons apparemment loupé des prestations puisque c’est le duo guitare / accordéon ACCORDÉON & SWING qui se produit avec un répertoire où les valses et la musette tiennent la main des musiques de l'est, klezmer entre autres, dommage qu'on n'entende rien à ce qu'ils jactent car ça joue très bien, place aux nouveaux talents pour une scène ouverte dont on se remémore avoir particulièrement craqué sur une chouette version du Fais-moi mal Johnny de Boris Vian.

On admirera ensuite l’envoûtant ERISSO SWING SEXTET dont le swing jazz manouche et le hot jazz chanté feront mouche avant une fin résolument rock, BIFF TANNEN se chargeant d’un juke-box perso de rock / pop plutôt axé années 80 tandis que les morceaux plus typés punk à la française CLIF BARNS (la classe de Dallas ?) comportant des vieux briscards de la scène héraultaise (LES SCÉLÉRATS, LES ÉKLOPÉS...) mettront fin aux festivités de bien belle manière.

Une soirée bien cool, sans débordements ni djembé, avec du bon vin (un fait rarissime) autant dire qu’on ne regrette pas la sortie !

Galerie photos : https://www.nawakulture.fr/photos-concerts

Vidéos : https://www.youtube.com/c/GedDudumoshingcamdici

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

joe sacco bd journalisme guerre yougoslavie
james bond 007 aventure espionnage