Chroniques CD
01
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Si l'on excepte le cas POSSESSED, une des premières mises au point historiques :

DEATH annonce lui aussi que le death metal se caractérise par des vocaux inhumains et caverneux, ils évoquent des sujets morbides (zombies, carnages, mutilations, jolis petits oiseaux - rayez la mention inutile), l'imagerie générale va dans le même sens, merci Ed Repka, fabuleux illustrateur de MEGADETH.

Si les musiciens s'apparentent à des microcéphales bourrins avec leurs vestes en jeans et leurs baskets Super U, il se trouve que derrière de bien sales cheveux se cachent de très bons musiciens, en particulier le guitariste / chanteur / compositeur Chuck Shuldiner. Mais n'importe quel pignouf encombrant les rues possède déjà cette tuerie intemporelle n'est-il pas messieurs les True ?

Complément informatif de cette bien inutile, donc, chronique, cette réédition comporte les bonus CD de base (Beyond the unholy grave et Land of no return) mais aussi deux titres live (Open casket et Choke on it) sans oublier une sorte de biographie 1983-1987 de DEATH et ses multiples changements de line-up.

Quelle histoire mes aïeux...!

Autre chronique ici : DEATH [Usa] Scream bloody gore (Century Media Recs - 1987 Réédition 1999).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

tromatized youth hardcore hxc nantes cd