Chroniques CD
16
Déc
2011

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans Abus Dangereux N°123 ]

Schizophrénique au dernier degré, la pop peut se transformer en une étrange toile mouvante qui voudrait partir dans tous les sens : mélodie à la BEATLES, riffs punk, beats électro, voix sans sexe, hurlements sauvages vs. mélodies sucrées, ce carambolage musical surprenant s'appelle Charlatan, peut-être parce qu'il n'hésite pas à mentir sur ses véritables buts, sa destination finale...

VICTORIAN HALLS viennent de Chicago et proposent avec ce très mature premier (!!) album une œuvre d'art complète, du superbe visuel (que l'on peut, Dieu existe, se procurer en vinyle !) aux textes longs, chiadés et originaux, un album, gros buzz, d'ailleurs, au pays des étatsuniens, qui n'a pas fini de faire tourner les cervelles en bourrique, en particulier celles des classificateurs en tous genres qui en seront pour leurs frais.

Frais. C'est ça. Ce groupe, cet album sont FRAIS.

http://victorianhalls.com

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac