Chroniques CD
03
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Hermano, ce n'est pas, comme pour l'album précédent 1,

à la pochette « murale » qu'il faudra se fier pour se décider à acheter cette réunion de deux EPs croustillants.

Ce sont par les morceaux eux-mêmes, toujours dans une veine heavy / thrash assez groovy que les S. T. se révèlent des tueurs. Rocky George est death-y-dément l'homme de la situation quand il s'agit de balancer des solos à la fois hyper-mélodiques et fluides, les autres musiciens envoyant ce qu'il faut de metal crossover pour dévaster un public qui ne demandera que ça. Mike Muir possède toujours une des voix les plus étranges du circuit, navigant entre mélopée perchée et cri de guerre, et les chœurs amènent en plus une cohésion massive à l'ensemble des refrains.

Alors bien entendu, il manquera toujours aux vieux puristes des titres courts et furieux comme sur le premier album du groupe mais on s'y fait à la longue, SUICIDAL TENDENCIES devient petit à petit un immense pilier du thrash metal ricain, au nez et à la barbe de pas mal de ses compatriotes qui eux à la même époque s'engluent dans la répétition, voire l'auto-plagiat.

Feel like shit…? Really ?

1 voir SUICIDAL TENDENCIES [Fra] How will I laugh tomorrow when I can't even smile today (Virgin Recs) 1988 mais aussi SUICIDAL TENDENCIES [Usa] S/t (Virgin Recs) 1983 Réédition 1987 et SUICIDAL TENDENCIES [Usa] Join the army (Virgin Recs) 1987 tant qu'à y être. 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

damiani volontè kinski western spaghetti dvd
swedish doom death metal necromorbus cd
black metal russie cd