Chroniques CD
01
Mar
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

mudweiser french hard stoner rock cd

[Publié à l'origine dans Le Petit Agenda Aude-Biterrois de mars 2018]

MUDWEISER : ainsi gueulait le serpent !

Dire qu’on n’avait jamais mis un conduit auditif à proximité de ce groupe-phare de la scène héraultaise peut paraître étrange, ainsi en vont les rencontres qui doivent, coûte que coûte, à un moment ou à un autre, finir par se faire.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le quatuor montpelliérain aime bien taper dans le tas, c’est peut-être pour cela que le toujours affreux terme « stoner », qui laisse invariablement s’installer dans l’esprit l’image de hippies en saroual et sandalettes, n’est, si l’on peut se faire maître cinq minutes, vraiment pas adéquat quand on cause HEAVY rock.

Certes les ralentissements dignes d’un blocage post-aquarium ou le chant parfois halluciné pourraient inconsciemment friser le psychédélisme garage. Mais franchement, pour le reste, c’est bien le goudron brûlant, la bière tiède, la fumée et un soleil de plomb typiquement sudiste (comme ce rock de rednecks que semblent révérer les États situés au-dessous de la ligne Mason-Dixon) qu’évoque MUDWEISER en huit morceaux.

Un chant travaillé au bourbon, de bons gros riffs bien ronds et matois pour mieux vous embarquer, une rythmique au plomb, voilà un album qui ravira les routiers, bûcherons et autres hardos de bon goût.

Disponible en CD, vinyle et digital par le biais de Head Records / La Baleine Distribution.

Infos : https://www.facebook.com/Mudweiser-160736803969841/ / http://www.head-records.com/

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

turn off ska punk rock français vinyle
jabbaz horreur gore épidémie film sadness
planète metal biographie hard rock gnr
western aldrich hudson douglas film
bd policier camion nationale 7