Une petite contribution ?

Chroniques CD
11
Mai
2021

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

En ces temps moroses, on méritait bien un album de cette trempe,

quelque chose que l'on pourrait situer entre pop hypnotique high energy, punky americana et garage rhythm and blues / rock’n’roll.

Et dire que c'est le septième album de ce groupe, on se rend compte qu'on est passé à côté de quelque chose au début des années 2000. Puis les choses ont changé et encore plus depuis cette saloperie d'épidémie, le leader chanteur-guitariste Greg Cartwright a donc pris la décision de retrouver les musiciens avec lesquels il avait commencé à Memphis, Tennessee après avoir passé des années à New York, ville entre-temps un peu trop touchée par la Covid-19 pour envisager une suite sereine de la carrière de REIGNING SOUND.

Du coup, des invités locaux en profitent pour venir ajouter leur couleur, que ce soit au moyen d’une guitare pedal steel, d’un violoncelle ou d’un violon, et ce disque à la fois intimiste et rural, mais aussi enveloppant et nostalgique comme un bon vieux plaid lorsque la force est absente du casting, est une vraie très bonne surprise quand beaucoup de la production internationale tient de la collaboration à distance sans véritable chaleur collective, ici le mot organique a un sens rassurant, comme d’une autre époque.

Une carte postale à l’ancienne salutaire dans un monde à l’effrayante virtualité, très cool pour le contempler tomber en tout petits morceaux.

Et encore un disque disponible en vinyle (on devrait peut-être signaler ceux qui ne le sont pas), les gourmands savent quoi faire, par exemple cliquer sur le lien ci-dessous.

https://reigningsound.bandcamp.com/album/a-little-more-time-with-reigning-sound

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

mocky ray dvd comédie fantastique policier