Chroniques vinyles
16
Déc
2002

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Faut pas s’étonner que les tomates soient tueuses 1 si tout tourne à l’envers !

Besançon reprézant, THE KILLING TOMATOES livrent en face A deux titres de punk / oï chanté en français et aux senteurs ska cuivré fortement prononcées (Punk poubelle et Dernière virée), ça tape fort et ça tape bien, aucune raison donc de râler, ça change, tant mieux, on se fatigue moins et quand le groupe semble passer un bon moment à enregistrer, on aime d’autant plus.

Les montpelliérains d’ANTI-CLOCKWISE commettent a priori leur première sortie, à moins qu’on ait manqué un chapitre, et deux titres là aussi (Beer beer beer et I say no) sont propulsés par des baffles qui n’en demandaient pas tant : la salve est plus rock’n’roll, plus mélodique et chantée en anglais tout en restant dans le rayon du punk rock rugueux, youpi !

Un split réjouissant quand on aime son rock sale et presque méchant. Insert A4 photocopié inclus.

1 eh non, on ne résiste pas : L'Attaque des tomates tueuses de John De Bello (avec David Miller, George Wilson...) 1978.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

aldrich marvin palance guerre film dvd
musique orientale psychédélique Israël cd
james bond 007 aventure espionnage