Une petite contribution ?

Chroniques vinyles
21
Mai
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Big bang, premier album, premier titre, maxi tube.

Ce groupe américain au début d’histoire compliqué déboule presque de nulle part en août 1976 avec sous le bras un disque qui finira par se vendre, excusez du peu, à plus d’un million d’exemplaires quelques mois après sa sortie, et on en comptabilise plus de vingt (de millions !) depuis. More than a feeling est heavy-demment ZE tube que tout le monde connaît, le hard FM / AOR à son apogée avec des refrains sucrés couplés à de gros riffs, TOUS les titres de cet album sont devenus des classiques du passage radio à outrance, du premier cité à Rock & roll band, en passant par Peace of mind ou Smokin'.

En même temps d’être une big tronche diplômée du M. I. T., le guitariste Tom Scholtz est le compositeur doué par excellence, jonglant avec les harmonies et les mélodies, le groove dansant et les ambiances de fête rock’n’roll tout en ne crachant pas sur des envolées progressives (Foreplay / Long time…) ou des tempos appuyés (Smokin’, Rock & roll band…). C’est si bien fait qu’on ne peut pas vraiment râler sur le succès d’un tel groupe, même si on déteste presque le mielleux Hitch a ride. Du coup…

Listen to the record !

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac