Chroniques vinyles
02
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

europe hard rock fm glam sweden EP

Pour un groupe estampillé FM, EUROPE a toujours sérieusement appuyé ses guitares,

témoin ce single annonçant la sortie du quatrième album Out of this world après le carton intersidéral de The Final countdown et ses trente-douze singles platine.

Superstitious est en effet nanti du gros riff qu’il faut, de ce feeling que l’on rapprochera systématiquement des DEEP PURPLE et RAINBOW les plus légers (rapport aux claviers bien plus hameçons-à-radio malgré un respect partiel du son orgue). Le solo de guitare est quand même d’un sacré tonneau, Joey Tempest impecc’ comme d’hab’ sans parler de la rythmique toujours prompte à taper bien propre. Bon, c’est sûr, reste à supporter le clavier, mais le tempo lourd devrait contrebalancer le miel de cet « instrument » et la pub pour shampooing en couverture. Mais seul crétin s’arrête à l’image.

La face B Lights and shadows est du même genre : sacré bon riff, voix impériale, rythmique au poil et bien sûr un synthétiseur entre son roots et spatial. L’ambiance serait plus dans la vraie-fausse ballade, particulièrement à cause d’un refrain particulièrement séducteur mais rien de choquant quand on connaît la propension des suédois à faire vibrer les cordes sensibles (entre autres). Si l’enchevêtrement des soli guitare / clavier était une bonne idée, dommage que le machin à touches noires et blanches ait choisi des sonorités beurk alors que ce n’est pas cas pendant le reste du titre. Mystère !

En tout cas, avec ce single, EUROPE semble faire l'annonce d'un album moins commercial que le précédent (pouvait-on faire plus en la manière ?), plus heavy, et quand on connaît le potentiel et le passé d’EUROPE on ne peut que se réjouir.

Attention le clip fait mal aux yeux, mais il faut souffrir pour avoir mal :

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

gianni garko western spaghetti dvd artus
alexandre le grand histoire livre
usa thrash metal vinyle