Documentaire
01
Déc
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans C Le Mag N°168]

Combien de noms de rues ou de lieux restent-ils souvent un mystère pour le passant ? Profitons de cette chronique pour quelques rappels éclairants qui s'avèreront utiles lors d'une balade, par exemple à Montpellier.

L'Espace Dominique Bagouet porte le nom du chorégraphe créateur de Montpellier danse. La rue Balard et son trompe-l’œil celui d’un savant découvreur du brome, crucial en photographie, la rue Frédéric Bazille celle d’un peintre impressionniste, le musée Fabre porte le nom d’un peintre et collectionneur, les établissements hospitaliers Gui de Choliac, Lapeyronie et Arnaud de Villeneuve ceux de pionniers de la médecine moderne…

Bien sûr on vous passe les Jean Moulin, Pierre-Paul Riquet, Georges Brassens, Cambacérès, Boby Lapointe, Michel Galabru, Paul Valéry, Jean Vilar, ou encore le « réinventeur » de Montpellier Georges Frêche… C’est en tout une cinquantaine de personnalités que Raymond Alcovère réunit dans un volume agréable à lire d'autant qu'il présente au grand public des personnages souvent méconnus des habitants de la région.

De courts articles très informatif livrent la biographie de ces femmes et de ces hommes qui ont marqué le territoire pour diverses raisons, la palme de l'étrangeté revient à l'entrée de l'anarchiste Sante Geronimo Caserio, dont l' « exploit » est assassinat du président Sadi-Carnot en 1894.

264 pages illustrées en noir et blanc, 19,90 €
ISBN : 9782917875971

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

restaurant bédarieux placette pizzéria hérault