Une petite contribution ?

Chroniques DVD
31
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre: rock'n'doll(s)

ScénarAprès un résumé des trois épisodes précédents sur des coupures de journaux affichées, la "trame" se met en place : du dépôt des pièces à convictions plein de clins d'oeil aux classiques de l'horreur, l'infortuné Bailey sort les restes de Chucky bientôt au bras d'une sculpturale fiancée, enfin du moins au début. Celle-ci le rafistole et au moyen du Vaudou pour les Nuls entreprend de le faire revenir d'entre les morts. Sur sa route le "nouveau" couple va trouver Jade qui veut fuir une vie morne avec son petit copain Jesse, gare à la casse !

Dans ce slasher juvénile (les Gremlins en plus méchant ?) on aura de l'ado frémissant de désir au programme comme chez les Scream ou autre Souviens-toi l'été dernier avec une option sur les gothiques minables et caricaturaux (Damien, quel beau prénom) moins bien joués que dans les clips les plus pourris d'ALICE COOPER et des flics débiles qui ne redorent death-y-dément jamais le blason maudit de l'autorité. Dans le casting pas mal d'acteurs de séries dont une toute jeune Katherine Heigl (Grey's Anatomy, ne fais pas semblant de n'avoir jamais regardé !). Quant à la bande originale, elle comporte du Rob Zombie mais aussi SLAYER, JUDAS PRIEST ou Bruce Dickinson, de ce côté ça roule.

Sinon on note un film généralement assez vulgaire mais bien dans l'esprit de cette poupée à l'humour vache ainsi que de celui de sa copine de plastique d'ailleurs, ces deux forment un affreux duo de gueulards doublés de deux tueurs inventifs, deux véritables plaies mobiles quand on y pense. Mais dix ans après le premier épisode, on se dit que cette fois les marionnettes jouent beaucoup mieux que les acteurs grâce à une animation franchement rigolote. Une série C, pas mieux malgré un clin d'œil au classique La Fiancée de Frankenstein

"Je reviendrai ! Je reviens toujours" ! Sacré Chucky... Mais sous quelle forme cette fois ?!

© GEDΩ- 04/07 2014

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac