Une petite contribution ?

Fanzines
08
Nov
2003

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

6 + 6 + 6 = 18, Hail Satan !

Slayer Mag est de retour un an plus tard après 1 avec sa présentation typique, imprimé sur du papier pro (chez les bulgares de Brutallica), et avec THE CHASM en couverture, ça fracasse ! On en pardonne presque l'absence cruelle des interviews rituelles avec NIFELHEIM et SADISTIK EXEKUTION, même si deux membres de ces derniers, les affreux Rok et Hades, ont sévi comme souvent au niveau illustrations, c'est toujours ça de pris !

Metalion annonce dans l'édito, mais on l’aurait compris tout seul, merci, que les groupes récents n'étaient pas vraiment pas du goût du maître des lieux, du coup on aura un sommaire plein de groupes en OR (PROTECTOR et les pas si anciens VOMITOR, DESTRUKTOR et ADORIOR), une exploration de la violente force allemande (HOLY MOSES, DESASTER, ASSASSIN et tant qu’à y être un live report du Wacken 2002…) et de l’ultraviolence américaine (INCUBUS de Floride, NASTY SAVAGE, DEATH ANGEL, les crétins de SCEPTER qui devraient s’acheter des poupées gonflables au lieu de stylos pour écrire n’importe quoi, les DREAMS OF DAMNATION de Jim Durkin, Eric Peterson de TESTAMENT / DRAGONLORD, VIO-LENCE, DARK ANGEL, USURPER, le fanzine vidéo Tales from the Pit…) mais aussi la vengeance bestiale de l’Australie (HOBBS’ ANGEL OF DEATH) ou l’incendie dans le ciel nordique (DEFLESHED). Pour plus d’exotisme encore les japonais de FATIMA HILL (un entretien pas très informatif), les brésiliens de NECRONOMICON BEAST, les hollandais de VORTEX, les polonais de STOS et les français de SORTILÈGE (pouvait mieux faire…) sont également au sommaire.

Une façon d'écrire - et de dessiner - toujours aussi personnelle (les chroniques sont souvent drôles, parfois radicalement courtes mais donc inutiles) et une passion non démentie pour le metal depuis des siècles = buy or die si tu aimes les polices microscopiques, le cut’n’paste, les flyers et les tours de pages 666% metal !

1 afin de lire plein d’autres chroniques sur les gens cités, clique juste sur leur nom en rouge.

68 pages A4 en noir et blanc

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

french doom dark metal cd