Une petite contribution ?

Chroniques CD
03
Fév
2008

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Il eut été étonnant que l'on laisse le premier album du groupe avec une pochette originale si affreuse et déplacée,

il fallait du démon, du masque à gaz et tout le tintouin habituel, NWN! oblige hein ? Donc on efface tout et on recommence, les deux premiers albums du groupe (sortis respectivement en 2000 et 2004) sont assez courts pour rentrer sur le même CD, on « brutalise » un peu les visuels et, pour accompagner la sortie du petit troisième Profana la cruz del Nazareno 1, on sort cette compilation infernale sur le même label, hop.

Le groupe mexicano-étatsunien se caractérise par un grinding death / black metal primitif, satanique et bestial, aidé en sauvagerie par un son obscur à l'ancienne, joue avec les gimmicks en chantant toutes les vilaines pensées qui lui passent par la tête en un espagnol plein de blasphème cru comme seule l'Amérique du Sud pouvait le pratiquer il fut un temps.

Cet effroyable boucan a ses moments de gloire, surtout quand le rythme généralement inhumain laisse apparaître des mid-tempo casse-cou comme on les aime ici. Il y a fort à parier que passer ça le soir des fiançailles de la très pieuse cousine Machine vaudrait son pesant de dragées. C'est Satan qui doit prendre son pied, quel barouf !! Une reprise de BEHERIT à noter, Salomon's gate ! Beuargh !

1 voir MORBOSIDAD [Usa] Profana la cruz del Nazareno (Nuclear War Now! Prods) 2008.

http://nuclearwarnowproductions.bandcamp.com/album/morbosidad-c-jete-a-dios-por-el-culo

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.