Une petite contribution ?

Chroniques CD
22
Nov
2013

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine sur Dead Fucking Church M’Aaagh # X]

A l’origine sorti en cassette super-limitée en 2012 sur un label local (bolivien donc), voilà que de l’autre côté du monde, en Russie, un label montre son intérêt et réédite ce troisième album en CD enfourné dans un superbe digi A5 avec poster et tout et tout. Le moins que l’on puisse dire, c’est que tout ceci a de la gueule !

Un infernal sabbat s’abat (ha !) sur toi quand tu as le malheur d’appuyer sur play, ici c’est la fête du Cornu, du death / black thrashy et bruyant qui ne cherche pas à convaincre des fidèles ou à se faire des potes, on est là pour subir les assauts de cette horde de sauvages qui se font un malin plaisir de ratatiner les esgourdes de celui qui ose s’approcher trop près d’une paire de baffles.

Le son n’est pas propre, les morceaux pas chantants, les mecs sont patibulaires, on entendrait presque bêler les boucs (en espagnol évidemment c’est tellement plus rigolo) « ¿Hola qué tal El Diablo? » en chœur comme dans un vieil album de DEICIDE auquel d’ailleurs le KULTO MALDITO fait souvent penser en ralentissant drastiquement le tempo.

Trois quarts d’heure de blasfemia total avec un penchant vers la vieille école quasi-punk et de bon aloi, l’Amérique du Sud ou l’autre « pays » du carnage. Caramba, encore latté !

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

krieg american black metal CD