Une petite contribution ?

Chroniques concerts
29
Avr
2015

Après une signature de bouquins chez les copains du Café de la Poste, et un petit gueuleton du côté de Montredon,

 

il manquait juste un peu de musique pour parfaire cette bonne journée, pensez donc si on allait louper le retour des NAUFRAGÉS au dB

 

Un poil en retard, on ne voit pas tout du set folk intimiste de SKÅL, qui comprend entre autres des membres de LA VARDA. Le trio livre une belle prestation de musique instrumentale et mélancolique à base de vielle, de violoncelle et de gratte, un voyage entre médiéval et world-music dont on retiendra entre autres Istanbul et Shkoum (aucune idée de l’orthographe car impossible de trouver des infos sur le groupe pour le moment). Un premier concert convaincant malgré l’apathie d’un public venu se secouer la graisse avec le groupe suivant. 

 

Car les NAUF’ "récemment" ressuscités font, à l’occasion de la sortie de l’album Libertalia, escale ce soir à Narbonne, petite étape sur le chemin De Montpellier à Saint-Malo. Un port au début pas super peuplé, marins de tous les pays, restés chez vous ? C’est bien triste, c’est malheureux mais en attendant c’est toujours un bon moment que de monter sur le pont de ce bateau dont l’ivresse communicative, Rue de la soif oblige, invite à trinquer et gigoter. Parce que LES NAUFRAGÉS n’oublient pas de taper souvent sec, il y a toujours du punk et du folk en bon équilibre chez ces flibustiers électriques qui ont de plus un public assez fervent, celui-ci chante les textes, et si pendant un instant Spi semble manquer de voix, il reste un frontman charismatique qui danse et entraîne facilement les ouailles dans le mouvement. Contre vents et marée, le groupe convainc, on remontera à bord dès que possible. 

 

Spéciale Ged-y-casse à AnaïsSandrine et GuyOriane et Julien, ce fut un plaisir que cette escapade dans l’Aude, là.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

sergio martino edwige fenech giallo dvd
hard rock psychédélique suisse fribourg cd