Chroniques CD
16
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Pour moi et au grand désespoir des andouilles qui peuplent mon carnet d’adresse,

Seasons in the abyss est de loin le meilleur album de SLAYER. Un son et des compos effrayants. Alors quand après avoir mangé le double live dans la gueule (voir SLAYER [Usa] Live Decade of aggression (American Recs) 1991) je vois arriver ce disque confectionné sans la patte incroyable de l’ami Lombardo, je frémis. Et c’est justifié. Évidemment que Paul Bostaph tabasse ses fûts bien comme il faut et bien sûr que le groupe est à des années-lumière des autres groupes de par sa puissance. Mais ici pas de morceau qui devienne un hymne en trois secondes. Et ça, ça fait la différence. Tu veux un album de thrash dark et bien touffu ? Chope ce disque. Tu cherches du SLAYER ? Prends la machine à remonter dans le temps !

 

P. S. : chouette pochette de Wes Benscoter.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

voivod québec progressive thrash metal cd
death strike speckmann death metal usa vinyle
usa metalcore trustkill groove metal