Chroniques CD
03
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Mais dites donc ce ne serait pas une bande originale de film à gros cheveux que je vois là ?

Mais bien sûr que si, mate donc le line-up : BONFIRE, SARAYA (avec Steve Lukather de TOTO), DANGEROUS TOYS, Jean Beauvoir, une reprise d’ALICE COOPER (No more mister nice guy) par MEGADETH, l’intrus étant Iggy Pop avec l’affreux Love transfusion qui sonne comme un mauvais ALICE COOPER des Eighties. Ah et…THE DUDES OF WRATH… Qui peut donc se cacher derrière un nom pareil ? Tout simplement un super groupe construit autour du compositeur de sucre Desmond Child avec entre autres Paul Stanley (KISS, beuark), Rudy Sarzo (QUIET RIOT, Ozzy etc.), Tommy Lee (MÖTLEY CRÜE), Vivian Campbell (DIO entre autres) et le shredder Guy Mann-Dude. Rien de terrible là-dedans malgré un petit faible pour les costauds DEAD ON qui livrent un morceaux rageur par rapport aux autres et un BONFIRE aux grattes comme d’hab’ très SCORPIONS. Mais du hard et du Craven rigolo, comment résister à ça pour une paire d’euros hm ?!

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

black metal france cd eternal majesty