Une petite contribution ?

Chroniques CD
01
Oct
2008

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Brutal death gore and more !

Le projet solo putride de Mark Riddick 1 (né en 2007 après les déjà gratinés EXCRESCENT et UNBURIED 2) est dès ce premier effort d'une clarté absolue : ça va saigner, suinter, suppurer dans tous les coins. Les guitares morbides, la boîte à rythmes façon fouet de cuisine et la voix que l'on croirait enregistrée la tête enfoncée dans une bassine de vase, tous les ingrédients sont là pour pourvoir à l'appétit peu ragoûtant des amateurs de viscères sur partitions. Les parties mid-tempo (Solid waste management, Man of the Semen-stained Cloth ou le bucolique Toilet water baptism…) n'en seront que les cerises moisies sur le gâteau empoisonné.

Douze titres n'excédant pas les trois minutes trente secondes dont une reprise des affreux de NUNSLAUGHTER (que FETID ZOMBIE retrouvera plus tard sur un split 7''EP, on en reparle bientôt ici même) : Raid the convent. On peut détester le brutal death amerloque pour des raisons tout à fait compréhensibles mais pourtant cette violente galette mérite les honneurs, ça tape sans regarder dans le rétro, le tout sans sonner bourrin sans cervelle, alors pourquoi se priver ? D'autant que, à noter pour les esthètes du rayon équarrissage, les six illustrations de l'intérieur valent le détour également, de quoi confectionner des cartes d'anniversaire de grand-mère du plus bel effet. Beuaaaargh !

1 voir Logos from Hell – A Compendium of Death and Black Metal Logos de Mark Riddick (Riddickart – 2008).

2 voir UNBURIED [Usa] Tortured remains (Autoprod) 1998 et UNBURIED [Usa] Slut decapitator (Metalbolic Recs) 2008.     

http://www.myspace.com/fetidzombie

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

french doom dark metal cd
thin lizzy irish hard soul rock funk cd
scorpions hard rock disque cd covers