Chroniques CD
08
Mar
2017

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

On a complètement halluciné sur la puissance des compositions de LA BREICHE quand lien nous en avait été donné par Arexis 1 il y a quelques temps,

et on continue par le biais de ce premier album regroupant sept morceaux qui, de ses racines pyrénéo-médiévales s’étend vers le dark ambient, une musique envoûtante, fervente et solennelle dont « la modernité à travers l’archaïsme » colle l’âme dans les airs.

C’est clairement un autre temps, un autre univers qu’il nous est donné d’arpenter, la multiplicité des instruments (vielle à roue, bombarde, flûtes, orgue, percussions, pierres, plantes mais aussi instruments construits par les musiciens eux-mêmes) et des ambiances, la rugosité de certaines voix, rendent le voyage plus mouvementé que les appellations pourraient l’indiquer, on est ici très éloigné du traditionalisme poussif et redondant, le duo transfigure la temporalité nonobstant un ancrage du concept autour d’un évènement survenu au Xème siècle, ce mystérieux « Mal des ardents » qui déclenchera sur son passage la terreur, et la folie qui la suit comme une ombre à une époque où guerres et épidémies se succèdent.

Arexis et Lafforgue (SUS SCROFA 2, STILLE VOLK 3) signent un disque assurément pas pour tout le monde, mais fascinant et inspirant de bout en bout pour qui voit naître dans sa tête des images qui vont avec. Au casque dans le noir, la réussite est totale. Ah, et à la lumière, vous noterez aussi un superbe digipak.

1 Personne ne peut humainement se remettre de ça : https://www.youtube.com/watch?v=gxGv8S_acss.

2 voir SUS SCROFA [Fra] Sinistre sylve (Nomos Dei Prods) 2016.

3 voir STILLE VOLK [Fra] Hantaoma (Holy Recs) 1997.

https://www.labreiche.fr/

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

russie artus ptouchko bluray moyen-âge fantastique
harald reinl edgar poe gothique bluray