Chroniques CD
15
Juil
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Le morceau-titre chanté par un gros chat à la voix grassement enrouée

rôde entre jazz, blues et rock épuré et certains des suivants vont dans cette chouette direction (Downtown, ’Til the money runs out, Mr. Siegal…) alors que d’autres comme In shades appuient plus sur le côté blues cool. Avec Saving all my love for you, Jersey girl, On the nickel (repris entre autres par BON JOVI il fut un temps) et Ruby’s arms on est carrément dans la ballade, certes éraillée mais parfois avec son embarrassant lot de violons et de clochettes (euarkh !).

Pas de crise cardiaque au programme donc, juste un album qui a ses bons moments mais souffre peut-être d’une variété stylistique très grand écart, entre le Waits millésimé et des morceaux à la limite du mièvre si on peut se faire maître.

"Blue Valentine" était pourtant du même genre, varié et tout, mais livrait des compositions tout de même un niveau au-dessus.

Et aucun faux-pas.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

hard punk stoner rock cd