Chroniques CD
02
Sep
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Le dernier enregistrement des biélorusses 1
nous avait déjà bien botté le cul. Cet album, enfermé qui plus est dans un splendide digibook et enregistré avec des techniciens sonores de qualité (ouh c’te basse !) devrait s’il existe une justice en ce bas monde attirer les fans de thrash metal sombre et technique, avec de grosses touches de black metal dedans (en particulier côté chant mais pas seulement) pour parfaire la méchanceté de l’ensemble (lorgnant néanmoins parfois sur l’aspect rock’n’roll des choses de l’existence).

Allez savoir pourquoi, le nom de WITCHERY (et pourquoi pas NIFELHEIM ?) reste obstinément dans un coin de la tête quand on ne songe pas aux titans américano-germains (SLAYER, KREATOR, SADUS…) du genre, et c’est vrai que la fluidité de cette grosse demi-heure de brutalité peut peut-être l’expliquer. Encore un groupe que l’on n’aura malheureusement jamais l’occasion de voir live, à moins d’entreprendre une retraite en Russie et périphérie vu que la scène thrash / death / black de là-bas s’avère en tous points supérieure aux autres en terme de respect de ses racines et de motivation à louer la destruction générale.

Un must de thrash qui laissera des séquelles au système cervical, ARGH !! SUPPORT !!

Joyau limité à 333 copies, hell’ustrations de Yag Mort !

https://h-o-h.bandcamp.com/album/gospel-ov-fury

1 voir VERWÜSTUNG [Blr] The Lash ov nihil (Aeon of Horus Prods) 2015.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

grunge punk rock riot grrrl France
impaled nazarene black metal cd