Une petite contribution ?

Chroniques CD
12
Déc
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans Maudit Train-Train N°10]

En abordant le cas PAUWELS, on sent que la symbolique a son importance. Tout d'abord ce nom : pour les plus jeunes pignoufs qui n'auraient pas encore mis les mains sur le livre culte Le Matin des magiciens, celui-ci, manifeste perché du réalisme fantastique, a été composé par Louis Pauwels et Jacques Bergier.

L'expression latine ensuite rappellera aux gourmets l'amusant supplice romain, réservé aux parricides chanceux, d'être cousu dans un sac avec des animaux vivants avant que le tout soit balancé à la flotte. Le menu des morceaux au programme fait l'inventaire du matériel à rassembler, la musique quant à elle – enregistrée live avec une méchante gnaque - frise noise, psychédélique, expérimental, post-machin et proto-truc, mais se révèle à l'image des compagnons paniqués du condamné, trop sauvage et trop libre pour être saisie dans une seule main, sous une seule étiquette.

Freecore ?

https://music.voxproject.fr/album/poena-cullei

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac