Chroniques CD
19
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Le cri terrible qui introduit le titre éponyme ne laisse pas planer le doute,

cet album va faire mal, un grand coup de poing dans la gueule comme, oserai-je, à l'habitude du groupe. Que l'on aime ou pas PANTERA il faut reconnaître que ses albums ne recèlent pas beaucoup de titres inutiles 1.

Alternant les morceaux hyper puissants et rapides (The Great southern trendkill, Suicide Note Pt2, Living through me) et d'autres pesants et malsains (It can't destroy my body, Suicide note Pt1...), PANTERA joue le chaud et le froid sur cet album que je ne trouve pas forcément essentiel mais qui a le mérite d'accomplir la mission d'un bon album de metal, mettre oreilles et ossements à contribution !

La production est énorme, il vaut mieux avec les bûcherons composant le groupe ! Par contre bon euh le visuel hein ben euh...

1 voir par exemple PANTERA [Usa] Vulgar display of power (Atco Recs) 1992, PANTERA [Usa] Official live : 101 proof (EastWest Recs) 1997, PANTERA [Usa] Reinventing the steel (East West) 2000.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

russie artus ptouchko bluray moyen-âge fantastique
europe hard rock fm glam sweden EP