Une petite contribution ?

Revues - Presse
15
Déc
2019

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Il n’est toujours pas l’heure de sonner la retraite, le rock a plus que besoin de sa presse

et il pourra toujours compter sur un Abus Dangereux en forme pour en souligner le foisonnement avec passion et érudition. Partez donc ce mois-ci à la (re ?)découverte de Bisou Recs, Q-Sound Recording, BIGGER, THE ETERNAL YOUTH, MUD TWINS, JAMBINAI, DUM DUM BOYS, LES SOUCOUPES VIOLENTES, LYSISTRATA, Neal Casal, PARLOR SNAKES, THE AVALANCHE QUARTET, Dédé Macchabée, CAPSULA, JOHNNY CASINO, COWBOYS FROM OUTERSPACE, Johnny and Rose, NOVEMBER, THE JACKETS, LUNATRAKTORS et Peter Perrett, profitez au passage des chroniques de livres, fanzines, films et disques pour garnir la hotte, et puis abonnez-vous tiens, c’est l’occase, au lieu de remplir toujours plus les caisses de tous ces fumiers qui font vaciller un à un les petits commerces et les artisans de la culture.

C’est bien beau de jouer la carte de la contestation, mais faut taper où ça fait mal, et fort, tous : acheter local, artisanal, déserter les grands magasins virtuels ou pas, il n’y a qu’à grands coups de poing dans le bide financier qu’on fait plier ceux qui se croient les plus grands. Et puisque les menteurs qui nous gouvernent (peu importe quand et lesquels, ce sont et seront toujours tous les mêmes, tuez l’illusion une fois pour toutes !) et vu le nombre que nous sommes à proclamer notre haine d’un ogre-capital inhumain, on aurait vite fait de lui faire mal s’il on voulait bien appliquer les slogans au lieu de simplement les gueuler quand quelqu’un regarde.       

Presse papier ou mourir !!

40 pages illustrées en couleur, 5 €

Numéros précédents à découvrir par là : https://www.nawakulture.fr/index.php/rechercher?searchword=Abus%20Dangereux&searchphrase=exact

Pour commander : http://bootik.abusdangereux.net/product_info.php?products_id=1663&osCsid=ilv0sq42st63cgt6ssadisihn4

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac