Une petite contribution ?

Chroniques CD
30
Juil
2020

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Roots sonne comme l’acte de décès d’un groupe qui n’aura finalement que trop évolué s’il on peut se faire maître 1.

Du black / death / thrash bourrin des débuts au superbe thrash / death de l’âge d’or, SEPULTURA a lentement glissé vers un metal groovy et plutôt minimaliste côté construction (on ne cause pas batterie, souvent dantesque), d’où l’intérêt de posséder l'album dans cette version double.

C’est vrai que le single Roots bloody roots bombarde sec et que les inclusions tribales d’Attitude, Ratamahatta (co-écrit avec Carlinhos Brown qui apparaît à plusieurs reprises sur l’album) ou Itsári (enregistré en prise directe sur le Mato Grosso chez les indiens Xavantes) sont intéressantes mais pour le reste, il n’y pas grand chose pour nous sustenter sur ce premier disque.

Le deuxième disque renferme lui une collection de vieilleries splendides : mixes différents, versions démo, live (l’audio de la vidéo Under siege enregistrée à Barcelone et sortie en 1992, argh !), reprises (MOTÖRHEAD, MUTANTES, DEAD KENNEDYS, RATOS DE PORÃO), là c’est le pied, on en oublierait presque le premier.

Un gros livret informatif complète le set, on aime lire, alors merci au moins pour ça. Et adieu.

1 afin de lire plein d’autres chroniques sur les groupes cités, clique juste sur leur nom en rouge.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac