Chroniques CD
15
Déc
2021

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

blues rock punk mooonshiners france

Non, crétins, le blues, rock ou pas, n’est pas vraiment une musique triste jouée par des vieux sur des chaises.

THE MOOONSHINERS donnent plutôt dans un délire Tina Turner jeune vient taper le bœuf avec les DESTROYERS de George Thorogood, voire DIRE STRAITS et ZZ TOP qui revisiteraient leur répertoire façon punk.

En parlant de ça, l’album contient une jolie poignée de reprises où le rock décadent tient plutôt bien sa place (DEAD KENNEDYS, LAST RESORT, SEX PISTOLS), on croise même les totales divinités IRON MAIDEN (franchement, cette adaptation est délicieuse) au menu. Pour le reste, les compositions montrent plusieurs facettes : gouaille punk d’une égérie un tantinet fantasque, guitare versatile, section rythmique métronomique et esprit roots dans les arrangements, qui n’empêche pourtant pas les envolées funky et les incrustes d’un accordéon dont la belle use aussi chez THE DEAD RITONS.

De quoi satisfaire les puristes tout comme les iconoclastes donc, on serait maintenant curieux de voir tout ça sur scène (où le groupe s’est déjà produit plus de 600 fois tout de même), si Sainte-Covid et ses inépuisables hérauts veulent bien la mettre en veilleuse cinq minutes.

https://www.mooonshiners.com

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

james bond 007 aventure espionnage
halloween michael myers horreur slasher fantastique