Chroniques CD
20
Mai
2022

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

french post hardcore metal noise cd

Presque vingt ans après ses débuts, JACK AND THE BEARDED FISHERMEN continue son chemin sans se soucier du reste

et propose à son auditoire un quatrième album aux influences diverses, courant du noisy rock indépendant au post-hardcore en passant par le metal moderne. L'ambiance n'y est pas guillerette mais la puissance qui émane de cette univers sombre a tôt fait d’embarquer l'auditeur, les mélodies ensorcelantes se mêlent aux marteaux-pilons tout en riffs (trois guitares ce n’est pas rien !) et en chutes de poutres en béton balancées par une rythmique qui confine à l’oblitération. Et on ne se trouve même pas surpris à l’annonce que le groupe a aussi des accointances avec des formations comme les excellents HORSKH, GO SPLEEN et RED GLOVES.

Quand on sait que le groupe a passé pas mal de temps sur la route dès qu’il en a eu l’occasion, il y a fort à parier que la camionnette frétille déjà devant le garage, on est persuadé que chacune des dix compositions de l’album doit bombarder sec en situation live et s’il nous est donné l’occasion de tester, on vous racontera. En attendant, veuillez immédiatement cliquer sur le machin ci-dessous, vous nous en direz des nouvelles.

https://jackandthebeardedfishermen.bandcamp.com/album/playful-winds

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

vin rouge estable languedoc dégustation
canons navarone guerre film peck niven