Une petite contribution ?

Chroniques CD
12
Aoû
2011

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

fatal nunchaku power violence cd grindcore

Térébenthine cul sec, hot rod sonique, fusée boom tac-tac-tac-tac-tac-tac gnyaaaargh !

FATAL NUNCHAKU ou l’expression sauvage d’une power violence super vénère avec des titres plus longs que les morceaux eux-mêmes : It Seems That This Song Would Have Kick Everybody's Ass, What A Pity That We Fucked It Up From The Beginning dure par exemple sept secondes, With No Exeption, Every Single Song That Last More Than 30 Seconds Is A Fucking Boring Song And Should Not Exist dix-sept mais HAHAHA Your First Degree Brutal Lyrics Don't Scare Me And Your Porn Shit Does Not Make Me Laugh At All, You Stupid Asshole cinquante-cinq ! On trouvera aussi un massacre de NIRVANA à peine déguisé (Tuerie T’s).

Une rondelle très courte mais hautement dosée en énergie organique, pas de boîte à rythme à la con ni de voix trafiquée, les musiciens ont été maltraités pendant le tournage (daté de death-embre 2009) et ça fait plaisir à entendre. Yaaaaahtatatatatatahh!!!

Ah, avant de partir, saluons une très jolie pochette signée Nicomix !

https://music.tolivealie.com/album/paving-stone-under-the-beach-cd

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

pyrenean death thrash metal interview hypokras