Chroniques BD
22
Aoû
2012

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[ Publié à l'origine dans C Le Mag #96]

 Un Z qui veut dire Zéro. Franchement hein ?! Non parce que Don Diego, sorti du contexte de la bien mensongère série en noir et blanc des années de jeunesse de vos grands-parents, n'est en réalité qu'un loser absolu, une catastrophe ambulante qui multiplie les gaffes, les lapsus, et qui en plus se croit sorti de la cuisse de Jupiter. Son père est à moitié sénile, Bernardo est nul en langage des signes, Tornado le cheval est une vraie bourrique, le sergent Garcia est quant à lui...fidèle à lui-même. Vous parlez d'une équipe de bras (pour faire juste, rajoutons les jambes, si si !) cassés !! Y a-t-il oun hombre por sauver Dona Sexoualidad, la séduisante fille d'El Gentillo des griffes de l'ignoble El Méchanto ? Du scénario qui vole souvent bas au dessin à la Shelton hyper efficace, tout est fait avec ces strip courts pour aller droit à l'essentiel et à l'esclaffement obligatoire tellement l'absurde et le loufoque fonctionnent. Pour oublier le terne quotidien, mettez-vous le moral à Zorro ! Volume 2 bientôt !  

 

© GED Ω - 22/08 2012

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

post punk rock france cd eternal youth
grindcore mincecore agathocles splid cd
jeff beck johnny depp blues hard rock reportage