Une petite contribution ?

Chroniques BD
14
Jui
2009

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Après son Manuel du puceau, voici que Sattouf s'attaque

(dans tous les sens du terme) à la circoncision, pratique qu'il trouve visiblement barbare et absurde, du moins dans les conditions « traditionnelles » dans lesquelles il l'a vécue en Syrie. Encore enfant fan de Conan dont il rejoue les aventures avec ses cousins, le petit Riad se rend compte assez vite qu'il n'est pas comme les autres « cimmériens » qui ont eux vécu la joie de la « roue de douleur », opération consistant à voir disparaître un jour sous l'effet d'une lame le bout de peau de sa bite, pour parler comme le malheureux héros. Heureusement l'espoir de recevoir en cadeau le jour fatidique une immense figurine de Goldorak lui fait (très rarement) oublier le rasoir de Damoclès… Qui ne manque pas de s'abattre le jour voulu. Ouille.

Le contexte politique Syrie / Israël est évidemment rappelé, mais aussi comment on cultive la haine par le mensonge et le bourrage de crâne dès le plus jeune âge, voire même par la violence incroyable usée par l'instituteur ; et cet album est aussi la chronique d'une existence d'enfant à Homs, ville dont on parlait beaucoup il fut un temps, avant que l'on trouve mieux à étaler sur les yeux des crédules. Soupir…

Cette édition est une réimpression d'un album sorti à l'origine chez Bréal en 2004 et elle est bien sûr recommandée par P. W. A. H. !!

 

Non paginé, illustré en couleurs, 14€

ISBN: 9782844142597

 

Du même auteur : La Vie secrète des jeunes de Riad Sattouf (L’Association - 2010)

© GED Ω - 14/06 2013

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac