Revues - Presse
02
Mai
2014

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Waaah death-y-dément les couvertures de cette revue déchirent à mort,

après celle de Riff (voir AAARG ! N°02), Julien Loïs et son voyage au centre du phylactère risquent fort d’hypnotiser quelques lecteurs potentiels, allez on le redit : waaah ! Et le sommaire, l’habit fait ici le moine, laisse encore la place à de talentueux artistes dont certains nous mettent à chaque fois sur le cul (Pierre Place et ses zapatistes, Nicolas Poupon et la suite du Pigeon de la onzième heureCaritte et Jürg pour la chaîne alimentaire revisitée ou le premier accompagné cette fois de Rifo et Starsky pour une sanglante épopée où il ne fait pas bon boire, Ozanam et Kieran évoquent eux le bienfait des pilules) et d’autres dont nous découvrons les œuvres avec plaisir et bave aux lèvres comme Moutch et Madd pour Tatoo connection ou Yoann Constantin et Gonzo au kilo. Pas que de la bande dessinée dans Aaarg !, les chroniques et autres nouvelles ont aussi leur espace, Jean-Marc RoyonPatrick Baud, mention spéciale à Olivier Bourdic et sa troublante Nature morte avec poisson rouge et même que les rubriques qui reviennent comme le putain d’abécédaire sont agréables comme tout. Et on n'oublie surtout pas le chouette carnet de bord de Melvin après son voyage à la poursuite de Mad Max en Australie, un sacré morceau qui dépayse. Non. NON. On ne voit pas comment le fanatique de bande dessinée et de nawakulture à toute berzingue pourrait se passer de cette revue. D’ailleurs si elle n’existait pas, elle n’existerait pas. Ce serait somme toute assez naze.

 

187 pages en couleurs, 14,90€

ISBN: 9782370310064 

 

  © GEDΩ- 02/05 2014

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

sadistic grimness swedish black death thrash metal cd