Chroniques CD
12
Mai
2018

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine sur Dead Fucking Church M’Aaagh # X]

Seizième (!) album de Steve Cone sous son nom ou sous celui de ce groupe ! Et donc deuxième en tant que CYANIDE SCREAM après Unfinished business en 2011 1 qui n'était en fait qu'un album solo de Cone réenregistré avec ses compères Mark Davon à la basse et Erik Fehrenbach à la moissonneuse qui remettent d'ailleurs le couvert pour Battle on.

Ce disque s'avère être un recueil de hard rock / heavy metal solide avec de très bonnes parties de grattes qui arrachent et une section rythmique un rien solide. Même la voix de Steve, ni gueularde ni haut perchée, tient la route. Un I believed everything, I need to break it (avec des couplets bien planants) ou Metal Head (pas très subtil mais énergique) sont bien sombres et puissants et sont forcément les meilleurs morceaux du groupe dans tout ce qu'il a de plus intéressant pour les loubards-lecteurs, Better man, Our destiny ou In the cold par contre seraient plus du genre soporifique avec leurs refrains sucrés.

Dommage qu'au fil de l'album on cherche souvent une unité qui fait toujours la différence dans un genre où les groupes (re)pullulent. La moyenne, voire un peu plus pour le professionnalisme du trio.

1 voir CYANIDE SCREAM [Usa] Unfinished business (Killer Metal Recs) 2011.

Les mots-clés :

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.