Tu payes ton coup ?

Chroniques DVD
15
Nov
2008

Genre : Ken Loach rencontre Gaspard Noé

Scénar : après avoir vu son usine vidée de ses machines par un patron vilain pas beau, Louise décide avec ses copines de boulot de faire dessouder celui-ci par un tueur à gages, Michel, qui se révèle très rapidement être un incapable, lâche et mythomane...

Les grolandais présentent enfin leur troisième film, accompagnés de leurs potes Dupontel (mortel et inattendu), Francis Kuntz (toujours dans le rôle d’un mec qu’on rêverait de rencontrer...une batte à la main) et Benoît Poelvoorde (givré à son habitude et affublé de parapluies hallucinants pour les paranoïdes de concours). Comme toujours, l’équipe évite les clichés et fonce droit dans l’absurde, l’humour noir, les situations loufoques et même carrément émouvantes, les personnages plus allumés les uns que les autres se succèdent à l’écran (putain, l’immense Siné est là lui aussi !) pour une sorte de road-movie arrosé avec une "goutte" que le vieil oncle picard tient planqué au fond d’un meuble, sans étiquette ni mise en garde. La sensibilité des auteurs filtre autant que l’aspect militant - sans devenir chiant - du projet, chouette entreprise, pour choisir un mot qui réjouit, et un beau cadeau en perspective en cette fin d’année qui sent déjà la vieille tatie qui pique et la dinde cramée, faites un cadeau utile et offrez ce DVD qui comporte qui plus est une pelletée de chouettes bonus. Mention spéciale de mon jury personnel aux deux acteurs principaux du film qui, comme le dirait le petit cousin Kevin à qui tout le monde rêve de coller une taloche, "assurent grave".

© GED Ω - 15/11 2009

Quelques chroniques en vrac

×
Ne manquez plus une seule chronique !
Pas de harcèlement ici, c'est un mail chaque lundi avec la quinzaine de liens de la semaine précédente à découvrir, c'est pratique.
Sans oublier que des concours donneront lieu chaque semaine à gagner des bouquins et des invit', strictement réservés aux inscrits et pas aux autres, forcément.
Ged-set power !
×

Page Facebook Nawakulture

Ne partez pas sans avoir "aimé la page", retrouvez tous les articles, vidéos et reportages sur votre mur. Soutenez Nawakulture en vous abonnant à la page Facebook et en partageant les chroniques.