Chroniques CD
19
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Premier album studio de TRUST depuis le MCD En attendant (1988 quand même !)

qui n’avait pas vraiment laissé d’excellents souvenirs aux fans du groupe. Surprise avec ce bel album qu’est Europe et haines. Tout d’abord le line-up : les indéboulonnables Bernie et Nono se voient entourés d’une section rythmique de folie, David Jacob à la basse et Nirox John à la batteuse. Du coup aux influences blues rock (peut-être plus proches des albums solo de Bernie que du TRUST que tout le monde attendait...ou pas...) s’ajoute un bon gros groove que seul un son a priori bien propre vient refroidir. Fameux recueil de textes engagés / critiques, de refrains revendicatifs à chanter poing en l’air (On lèche..., Le temps efface tout, Fais où on te dit de faire...) et des parties de six-cordes qui abrasent comme seul Nono en France peut commettre avec une telle réussite. Alors si tout n’est pas forcément au niveau de l’attente d’un public assoiffé de hard méchant, cet album reste un sacré album de rock au panel varié et à l’interprétation sans faille.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

putrid offal goregrind grindcore death metal cassette