Une petite contribution ?

Chroniques DVD
19
Jan
2005

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Genre : documentaire historique

Le 16 avril 1945, des avions allemands foncent sur le pont de l’Oder pour une opération suicide. Oui, en Allemagne, comme au Japon 1, on commandera aux « chasseurs d'abordage » de percuter les objectifs ou les ennemis en vol. Basé sur la vie de six pilotes survivants parmi les cent quatre-vingts-quatre « volontaires » poussés à fond par la hiérarchie et la propagande pour sortir de la Hitlerjugend et devenir pilotes, Les Kamikazes de Hitler montre qu’ils deviennent rapidement des soldats en vue, choyés, parfois un peu trop puisqu’ils évoquent tous le « souvenir » de soirées très arrosées. Et évidemment un temps de formation bien trop court.

D’ailleurs l’euphorie disparaît soudain quand en 1943, les Allemands perdent leur supériorité dans les airs, d'autant qu’avec son « appel au sacrifice », Göring accule carrément ses pilotes au suicide : il faudra percuter le bombardier quand on n'est pas parvenu à le descendre ! Dans les derniers instants de la guerre, certains obéiront pour des résultats comparables à zéro et qui n'empêcheront bien sûr pas les Russes de passer.

Épisode méconnu de la seconde guerre mondiale, il n’est pas relaté par les américains (gare à la panique) bien qu’il soit signalé par certains pilotes mais ceux qui devaient mourir sont marqués à jamais, et montrent une humanité propre aux jeunes jetés dans la guerre après avoir été intoxiqués, parfois depuis la naissance : « c'est toi, ou c'est moi. C'est comme ça que ça se passait, on ne voyait pas l'homme, on voyait simplement l'avion. Il fallait abattre l'avion mais pas celui qui se trouvait à l'intérieur. On n'était pas des héros, quand ton estomac se noue, ça n'a rien d’héroïque ».

1 voir par exemple L’Aventure kamikaze de Jean-Jacques Antier (Presses de la Cité - 1986) ou De la mort à la vie - Souvenirs d’un pilote de Zero de Ogawa Kikumi (Lettres japonaises / L’Harmattan - 2018).

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac