Chroniques CD
11
Déc
2015

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Non, death-y-dément il semblerait que FORGOTTEN TOMB n’éveillera plus jamais de sympathie chez Nawakulture

bien que nous aimâmes un temps les disques du groupe (voir par exemple FORGOTTEN TOMB [Ita] Love’s burial ground (Adipocere Recs) 2004), mais supposons de toute façon que le groupe s’en fout éperdument vu les titres ô combien misanthropes et blablabla (celui-ci rappelle quand même clairement le titre du mini-album de KRIEG Kill yourself or someone you love). On n’aimait pas sur scène (voir INCANTATION [Usa] + RAGNAROK [Nor] + FORGOTTEN TOMB [Ita] + SURVIVE [Jap] à Saint-Jean-de-Védas, Secret Place le 21/11/13), et ça ne s’arrangera sûrement pas avec cet album qui expose un metal hybride entre black, doom, rock gothique et groove metal qu’il nous est impossible ici d’apprécier, ce n’est pas que cela soit mal joué hein, c’est juste que c’est comme ça, question de goût, malgré tous les efforts du monde, c’est non, un peu comme avec SHINING qu’on a toujours mis (au-dessus) dans le même tiroir. King of the Undesirables ? Peut-être bien oui. Vous vous ferez donc votre propre idée. Et toc.

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

van halen guitar hero hard rock cd