Chroniques CD
05
Aoû
1999

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

Pour donner un aspect « usé » à un jeans, ce qui, rappelons-le, frise le comble ultime de la connerie vestimento-débilationnante,

on projette sur le fut' du sable avec un bordel à haute pression. Ce premier album de KYUSS « use » littéralement les feuilles avec du son sablonneux projeté lui aussi avec une certaine puissance par des instrumentistes doués et zélés qui rendent hommage aux vieux salopards de BLACK SABBATH, BLACK FLAG, pourquoi pas GRAND FUNK, les STOOGES et autres fossiles soniquement rampants au moyen de onze déflagrations lourdissimes et cradingosauriennes qui signeront bien malgré elles la naissance de très connement nommé « stoner rock ». C'est bien connu, si y a de la dope, alors c'est du rock hè ? Se faire balader de la sorte par un groupe qui vomit son premier forfait n'arrive pas forcément tous les dix-huit (pourquoi quatre ?) matins. Ce redoutable gang d'outlaws est de plus mené par une voix qui renvoie se rhabiller un paquet de chanteurs de pacotille, respirant enfin ! la tripaille ! Si j'avais encore droit au bourbon mes enfants, je dirais vous m'en mettrez deux caisses...

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

bad kingz hard rock france cd
death black metal français
ahasver néo metal france cd