Chroniques CD
12
Oct
2013

Les étoiles évaluent le plaisir ressenti à la découverte des œuvres, rien à voir avec une quelconque note !

[Publié à l’origine dans Le Tafeur N°53]

Quelle est la différence entre un vieillard et un jeune con ? C'est bien simple, le vieillard n'aime pas, ne comprend pas, la nouveauté mais se repaît, le sagouin, de créatures exhumées de caveaux que l'on ne cesse de piller depuis des siècles.

Autant dire copain, que si le death scandinave (surtout suédois, et finlandais pour fignoler) est ton dada, tu vas adorer TORTURE THRONE qui, contrairement à ses (jeunes ?) congénères, a tout compris, sûrement parce que les gars du groupe sévissaient il y a longtemps déjà dans des groupes très sérieusement intéressants (MALICIOUS SECRETS, TALES OF BLOOD).

On y croit à ce death metal zombifié, abrasif et accrocheur, on l'imagine débouler des enceintes dans un club géré par la goule des Contes de la Crypte, et on le veut ce disque, sur cassette ou sur cire (NOIRE). Vite.     

https://myspace.com/torturethrone

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

blues rock grunge metal durable
damiani ornella féminisme mafia sicile film
coplan paul kenny eurospy film sixties