Chroniques concerts
11
Fév
2009

Belle affiche hein ?

Les BONESHAKER, savoureux mélange stylistique entre AC/DC / ROSE TATOO et MÖTLEY CRÜE / GUNS N' ROSES tuent littéralement sur scène : jeu pro mais fun, présence scénique au poil (ils ont leur Bon Scott personnel, ça aide !) et morceaux imparables. Et dire que je ne connaissais de ce groupe que son myspace, j’invite ces bûcherons à envoyer leur CD pour une chronique assurée, belle baffe depuis la quasi-disparition des excellents AMERICAN DOG.

 

Après avoir répondu à l’affirmative à une charmante mais renversante proposition, c’est dans un état second que j’assiste à l’arrivée sur scène des allemands de TALETELLERS. D’entrée leur look qui rappelle celui de METALLICA avec Mustaine ne suggère pas un set « néo » metal. Bordel quelle baffe dans la gueule quand ces messieurs balancent les watts !!!!! Pur heavy / thrash avec des refrains presque punk, une baston sonore où c’est un plaisir de prendre des pains, ce groupe est MONSTRUEUX même s’il ne me sortit point du coma haha...

 

Des fois, l’aspect d’un groupe ou un détail foire tout, mon intolérance naturelle se fraie un chemin pour dire avec douceur : fuck off !! Les écossais d’ALESTORM sont affublés d’un chanteur qui joue d’une clavier en forme de guitare comme dans, genre, GOLD (ouais les vieilles badernes sirupeuses...) et le voir se trémousser avec cette bouse et jouer son Malmsteen des familles me gave très vite. La musique ? Heavy / folk metal à la SKYCLAD qui serait allé fricoter avec des finlandais. Bof. Et beauf.

 

J’écoute les GRAVE DIGGER depuis 1990 et ne les avais encore jamais vus. Comme on dit dans le Sud profond ; « si j’aurais su, j’aurais pas v’nu »... Aucune envie de rentrer dans les détails, juste que les morceaux fracassants des deux premiers albums et de la trilogie Moyen-Âge n’étaient pas nombreux sur la setlist au profit de morceaux récents mais un chouilla mous. Si je gagne au loto je les fais jouer mais JE choisis les morceaux !

 

Hailzzz à tout le staff Necrocosm !

 

Les mots-clés :

Quelques chroniques en vrac

venom black metal heavy biographie livre
post rock béziers france vinyl mr R